Déjà 50 ans !..

 

Quelle idée, peut-être un peu «folle», que de créer ex-nihilo, en 1967 dans un contexte peu favorable,

un équipage dans la voie du cerf !

L’idée était finalement dans la logique des choses. Elle était celle de deux amies complémentaires et passionnées, la             Comtesse de Gigou et la Comtesse de Lorgeril, l’une passionnée de chasse et de chevaux, l’autre de chiens,                          quoi de plus naturel en somme … Comme le dit Musset « Quand la passion emporte l’homme, la raison la                          suit en pleurant … »

 

                 C’est ainsi que nos deux « Patronnes de l’Equipage », aidées d’amis aussi

                 passionnés, s’employèrent à surmonter la gageure.

                 Et de quelle manière !

                 A force de persévérance et d’abnégation de toute une équipe, puis l’arrivée d’un

                 piqueux de talent, l’équipage est devenu une référence, tant par ses chiens que

par ses prises ou sa manière de chasser…

50 ans déjà, deux générations. Il en va de la vie d’un équipage comme de la vie en général.

Certains nous ont quittés, d’autres restent toujours fidèles au poste et transmettent aux plus jeunes. Ces derniers prennent peu à peu la relève.                                                                                        

 

Mise à la voie

« Il est certain qu'il y a dans l'homme deux puissances occultes qui combattent jusqu'à la mort : l'une, clairvoyante et froide, s'attache à la réalité, la calcule, la pèse, et juge le passé ; l'autre a soif de l'avenir et s'élance vers l'inconnu. Quand la passion emporte l'homme, la raison le suit en pleurant et en l'avertissant du danger ; mais dès que l'homme s'est arrêté à la voix de la raison, dès qu'il s'est dit : « C'est vrai, je suis un fou ; où allais-je ? » la passion lui crie : « Et moi, je vais donc mourir ? »

                      A.Musset - La Confession d’un enfant du siècle, Ch 2/1840

 

Venez découvrir la passion …                                                                                                      BJ

 

De l’Egypte Ancienne où l’on forçait la gazelle et l'autruche, à l’époque contemporaine, en passant par les traités de Xénophon en Grèce, du livre de la chasse de Gaston Phébus ou le traité du Roi Modus, au Moyen Age,

de François 1er qui en stabilisa les règles, la vènerie a traversé les âges en sachant s’adapter.

 

Conscient qu'il chasse dans un monde en mutation de plus en plus éloigné de la nature, l'Equipage est très attentif à l'image qu'il donne de la vènerie. 

 

De même l’Equipage suit cette logique d’adaptation dans le respect des traditions qui en font la réputation.

 

A Freminet Col Privée

Equipage de la Hardouinais