Le chasseur sentinelle sanitaire


Depuis toujours, la faune sauvage et son environnement jouent un rôle dans l'émergence et la transmission de maladies pouvant atteindre l'homme et les animaux domestiques.

Dans ce contexte, le chasseur a un rôle d'utilité publique : celui de sentinelle de l'état sanitaire de la faune sauvage. Quoi de plus naturel puisque nous côtoyons l'ensemble de la faune sur le terrain, et sommes en contact étroit avec le gibier pendant l'acte de chasse, puis à la découpe, à la cuisine et... à table ! Cette relation étroite induit des précautions qui ne datent pas d'hier, que nous nous transmettons de génération en génération et qu'il convient de ne surtout pas oublier ! Ce rôle de sentinelle sanitaire, il a fallu le formaliser, l'affirmer et le faire reconnaître des instances scientifiques et des gouvernants. C'est chose faite grâce au travail réalisé par les Fédérations - nationale, régionales et départementales - avec l'indispensable relais de terrain que constituent plus d'un million de chasseurs.

Sans tomber dans des excès auxquels certaines bonnes âmes voudraient nous pousser - nous ne sommes pas responsables des maladies de la faune sauvage, nous ne faisons qu’alerter quand elles surviennent - nous assumons cette mission et devons la faire connaître auprès du grand public.

Cliquez sur l'image ou ICI pour voir le document complet !!!

À l'affiche
Posts récents

Equipage de la Hardouinais